Des Causes cachées des choses / De abditis rerum causis – Collection Classiques de l’humanisme – Les Belles Lettres

Le De abditis rerum causis (1548) de Jean Fernel (1497-1568) est un monument de l’humanisme philosophico-médical de la Renaissance. Constamment édité et réédité pendant un siècle et demi (de 1548 à 1680, on compte au moins quarante éditions), ce passionnant dialogue a été abondamment lu, cité, utilisé et même plagié. Écrit en un très beau latin d’inspiration cicéronienne, il mobilise une connaissance intime des oeuvres de Galien, Platon et Aristote, sans oublier Virgile, des poètes modernes comme Augurelli et des écrivains contemporains comme Marsile Ficin et Agostino Steuco.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.